AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Livraison

Aller en bas 
AuteurMessage
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Livraison   Sam 10 Sep - 6:15

Un matin, le carillon de l'entrée retentit dans l'antique demeure silencieuse. Dès les grilles du parc franchies, la jeune fille n'avait pu retenir sa surprise face à la magnificence du lieu. Une énorme bâtisse richement décorée, qui pour une fille simple comme elle avait des allures de château de contes de fée. Son regard glissait de fenêtres sculptées en tourelles, et de statues magnifiques en vitraux. A part le palais de la Reine, elle n'avait jamais rien vu d'aussi beau!

Au début, Theodora n'avait pas eu très envie de faire les livraisons, surtout celle-ci, mais bon. Si ça se trouve, elle ne croiserait même pas son élégant visiteur de l'autre jour. Pendant quelques minutes elle l'avait trouvé différent... pas comme tous ces charmeurs de bas étage qui tiennent tous le même discours et qui ne veulent qu'une chose, s'amuser. Dommage qu'il se soit avéré semblable aux autres.

Elle attendit sagement qu'on vienne lui ouvrir. Derrière elle attendait le cab de livraisons de la boutique. Puis quand le majordome vint enfin lui ouvrir.

" Bonjour! Je viens de la part de la boutique de Mrs Bloomsbury, et je suis ici pour livrer une robe que M. Wintercome a demandé à faire réparer. C'est bien ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 10:02

Masson laissa Nyme lire tranquillement quand il entendit que quelqu’un était à la porte. Il alla donc ouvrir et se retrouva devant une jeune femme qui lui débita son discours dès qu’il ouvrit la porte.

[color=darkred]- Mon maître n’est pas disposer à recevoir quelqu’un.[/i]

Au moment même où il prononça ces mots, une scalpel traversa une partie du couloir et alla se loger dans un tableau. Le majordome perdit son calme un moment et se retourna en oubliant totalement la présence de la jeune femme.

- Nyme ! Arrête ça tout de suite !

Il faut dire que son rapport avec son maître était plutôt particulier car très peu de domestique auraient pu s’adresser ainsi à leur patron sans courir de risque mais pour lui Nyme n’était qu’un grand enfant. Mais Masson réalisa ensuite son erreur et tenta de faire comme si de rien était.

- Si vous voulez bien me remettre le paquet je…

Et Nyme ressorti du bureau et s’approcha de la toile d’où il retira le scalpel.

- Tu as vu Masson je l’ai presque eu.

Ce n’était pas son habitude de s’amuser de cette façon mais quand il ressentait le besoin de se défouler sa cible préférée restait toujours le portrait de son père. Nyme ne remarqua pas Theodora en fait, elle était derrière son majordome alors il ne pouvait pas la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 11:19

Elle ne fut pas surprise de voir un homme d'âge respectable, en livrée, lui ouvrir. Elle se présenta donc, avant d'être on ne peut surprise par l'intervention du propriétaire des lieux.

Tout d'abord, de la façon dont le majordome avait prononcé ces paroles, elle avait cru qu'il rabrouaient un autre domestique, avant de distinguer le visiteur de la boutique. Elle recula d'un pas en voyant le scalpel dans ses mains, son regard allant sans cesse du majordome au jeune homme pendant leur étrange manège. Elle reprit son discours en bégayant.

" Je... euh... ça fera deux guinées je vous prie... pour... pour la robe"

Mais qu'est-ce qui se passait dans cette maison de fous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 11:38

- Si vous voulez bien patienter un instant, je vais chercher de quoi payer.

Masson la laissa devant la porte, qu’il ne prit même pas la peine de fermer. Nyme s’était retourné et avait aperçu Theodora, ce qui avait suffit à lui rappeler pourquoi il était resté chez lui pendant tout ce temps mais il n’eut le temps de rien dire car son majordome l’attrapa par le bras pour l’attirer dans le bureau.

- Masson on a déjà discuté de ça, pas devant les invités !

- Navré Nyme mais quand tu agis comme un enfant, je te traite comme un enfant…donne moi ce scalpel pour l’amour de Dieu avant de blesser quelqu’un !

Il lui arracha des mains et lui demanda d’ouvrir le coffre puisque Nyme était le seul à posséder la clef.

- Combien ?

- Deux guinées

- Si peut ?

- Pour la plupart des gens c’est beaucoup alors ne t’avise pas d’en rajouter.

Nyme ouvrit le coffre et sorti le montant demandé, sous l’œil de Masson qui s’assurait soigneusement de ne pas se faire jouer de mauvais tour. Le coffre fut ensuite refermé et verrouillé. Évidemment, la majorité de la fortune se trouvait dans diverses banques mais la maison contenait un montant d’argent non négligeable.

- Mais attend une minute, avant de la payer je veux voir si le travail a été bien fait.

- C’est très sage, pour une fois, mais je vais m’en charger.

- Je te rappel que théoriquement c’est moi le maitre alors je veux m’en charger.

- La jeune dame patiente pour rien depuis un moment.

Nyme finit par gagner son point et retourna à la porte d’entrée, le majordome sur ses talons qui continuait à le surveiller car il savait bien que son jeune maître pouvait être plutôt imprévisible. Par contre, en croisant le regard de Theodora, Nyme eut le souvenir de ce qui c’était passé et de la façon dont elle avait cru qu’il n’avait que de mauvaises intentions. Son regard changea aussitôt et son côté enjoué disparu.

- Je tiens à vérifier que le travail a été bien fait avant de payer.

Il avait dit ça sur un ton froid qu’il employait d’ordinaire avec les gens qui l’ennuyait mais c’était surtout une petite vengeance. Elle avait douté de lui, c’était à son tour de douter d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 12:16

Théodora patienta donc sans rien dire, mais avec une pointe d'inquiétude ... cette lame qu'elle avait vu briller dans sa main, et ce manoir si isolé... heureusement qu'elle connaissait bien le garçon de course qui était venu avec elle, et cela la rassura un peu. Elle tenta de s'occuper en observant le magnifique hall d'entrée de la demeure, mais elle ne put pas distinguer grand chose tant tout ici était sombre.

Elle entendait de loin les deux hommes discuter, avant de revenir vers elle. Quand Nyme lui dit qu'il souhaitait vérifier le travail avant de payer, elle se redressa fièrement, et avec une lueur de satisfaction dans le regard.

"Je vous en prie... allez-y, et dites-moi si vous êtes satisfait de mon travail."

Elle guettait sa réaction alors qu'il ouvrait le paquet. Elle était sûre qu'il allait être surpris par tout le mal qu'elle s'était donné pour cette robe, y passant même une partie de la nuit. Mais c'était comme si elle voulait l'impressionner.

La robe s'avéra être somptueuse, toute trace des réparations antérieures avait disparue, et on ne voyait aucune marque de ses interventions. C'était comme si la robe venait d'être cousue. Elle sourit à nouveau et demanda.

"Cela vous convient-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 12:27

Un côté de lui aurait voulu pouvoir y trouver au moins un défaut….quelque chose à redire mais rien. Il était un peu soulagé mais en voulait toujours à la jeune fille de l’avoir considéré ainsi. En voyant que Nyme ne disait rien, Masson s’empressa de tenter de résoudre la situation.

- Tout me semble très bien, monsieur.

Le ton était redevenu normal, du moins celui d’un domestique qui s’adresse à son patron. Sans le petit épisode qui avait eu lieu juste avant, tout aurait pu paraître normal et comme partout ailleurs.

- Je n’y vois rien Masson, de la lumière.

Le majordome alla chercher une lampe qu’il alluma à l’aide d’une allumette. Il y en avait plusieurs dans la maison mais elles étaient rarement allumées parce que souvent les deux hommes se retrouvaient dans la même pièce. La lumière éclaira l’entrée, permettant à Nyme d’observer la robe sous toute ses coutures, le travail semblait remarquable, il devait bien l’admettre.

- Tout paraît en ordre…

Il fit signe à Masson de payer et disparu dans la noirceur du couloir.

- J’aimerais m’excuser mademoiselle du comportement de mon maître, il ne se porte pas bien depuis quelques temps.

Il donna l’argent à Theodora alors qu’un fracas sonore qui raisonna à travers la maison pu laisser croire que Nyme venait de briser quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 12:37

Le triomphe dans les yeux de Theodora disparut bien vite face à l'attitude du maître des lieux, pour faire place à de la tristesse et de la compassion, qui étaient les sentiments qu'elle éprouvait avec le plus de facilité.

" J'espère simplement qu'il se remettra vite... En attendant, j'espère le revoir bientôt à la boutique de ma patronne..."

Puis d'un gracieux signe de tête elle salua le majordome avant de retourner vers son attelage. Sur le chemin, elle commença à comprendre un peu mieux le personnage... la façon dont il vivait, si reclus, dans le noir, et la façon maladroite qu'il avait de se comporter avec les gens.... Il n'avait pas essayé de la séduire, mais il avait sans doute pensé être simplement... sociable? Elle regretta un peu la façon dont elle s'était comportée avec lui, mais maintenant il était trop tard... et puis, qu'aurait-elle pu bien faire pour l'aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Livraison   Sam 10 Sep - 12:48

Masson garda son calme jusqu’au départ de Theodora puis s’empressa d’aller voir ce que son maître avait encore fait. Il constata rapidement que Nyme n’était pas dans la maison, il avait dû sortir par la porte de service et c’était le claquement de la porte qu’on avait entendu. Ignorant ce qu’il pouvait faire, il préféra aller vérifier dehors. Il retrouva son jeune patron à l’orée du boisé.

- Qu’est-ce que tu fais ?

- Je ramasse des branches…il fait froid dans la maison.

- Il y a bien assez de bois…Nyme, tu ne restes pas une journée de plus enfermé ici.

- Je ne suis pas enfermé, regarde, je suis dehors.

- Va t’habiller convenablement.

- Je ne sors pas, il est hors de question que je retourne dans cette foule de folles qui ne me laisse même pas respirer.

- Alors choisis toi une épouse et elles te laisseront tranquille.

- C’est une solution…

- Et puis maintenant tu as la robe et tu as l’embarras du choix.

La solution ne plaisait pas particulièrement ni à l’un ni à l’autre mais c’était sans doute ce qu’il fallait à Nyme pour être plus…heureux peut-être.

- Je vais en ville…j’y réfléchirais.

- Sois un peu plus prudent que la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livraison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livraison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La City :: Résidences :: Quartiers Riches :: Manoir Wintercome-
Sauter vers: