AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dénouement

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Dénouement   Jeu 27 Oct - 12:04

Les quais étaient déserts en cette heure tardive de la nuit, et un brouillard épais et mystérieux enveloppait tout dans un coton épais, déformant les formes et les bruits. L'agitation habituelle qui y régnait, entre dockers qui chargeaient et déchargeaient des cargaisons venues du monde entier, les carrioles des commerçants et grossistes qui venaient s'y fournir. Maintenant, on entendait simplement le bruit des vagues se heurtant aux quais, et les chaînes dans les grues.

En s'approchant, il put se rendre compte qu'il n'était pas seul. Le père et le fils Gallagher attendaient, tirés à quatre épingles, le sourire goguenard aux lèvres. A leurs côtés se tenaient quatre gros bras, qui attendaient silencieusement en retrait, prêts à intervenir au moindre signe de leur patron.

Le père s'avança, faisant un mouliner avec sa canne.

Monsieur Wintercome! Quel plaisir de voir que vous avez accepté notre petite invitation! J'en suis très heureux!

Le ton était mielleux, et le sourire sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 12:58

Nyme s’approcha des deux silhouettes du père et du fils en ayant reprit son air glacial. Il les regarda un moment, faisant des efforts pour se contrôler.

- Où est-elle ?

Demanda-t-il en regardant le vieil homme droit dans les yeux. Ce n’était pas cet imbécile qui allait lui faire peur. Nyme ne s’était jamais senti ainsi auparavant, il avait l’impression que tout c’était arrêté autour, qu’il n’y avait que lui et ces deux hommes et surtout qu’il n’aurait aucun mal à les découper en morceaux pour…non…il ne devait pas penser comme ça. Quoiqu’un petit coup de…non, il devait faire taire cette partie de lui, il avait toujours réussis à le faire.

- Je vous préviens qu’il est préférable pour vous qu’elle n’ait rien !

Nyme restait aussi glacial, le regard vide, se demandant comment il pourrait se venger de ces deux clowns. Il devait leur faire comprendre que c’était une très mauvaise idée de jouer à ce petit jeu avec lui par contre, il voulait retrouver son contrôle de lui-même pour éviter de faire quelque chose qu’il pourrait regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 13:15

Le bout métallique de sa canne claquait sur les pavés des quais, et son rire résonna entre sur les murs de briques humides.

Je dois dire que vous et votre "protégé" m'avez impressionné... si si je vous assure. Remonter jusqu'à moi n'a pas dû être une chose facile, et je pensais avoir assuré mes arrières. Ces dons de détective vous honorent! Vraiment! Et quant à votre ravissante et fraîche épouse, je comprends que vous l'ayez sortie des bas-fonds, c'est une vraie beauté... J'aurai bien laissé mes hommes s'amuser avec elle, mais je suis sûr que notre petit arrangement aurait eu moins de valeur pour vous, n'est-ce pas?

Avant que je ne vous prouve que votre dulcinée aille bien, je vais vous expliquer les termes de notre accord : Vous m'avez démasqué, fort bien, mais la reine nous protège toujours. Le temps que l'affaire se tasse, ma maisonnée et moi-même allons nous rendre aux Indes, près de Djakarta ou Bombay, peu importe... Le temps que les affaires se tassent... Et vous allez nous laissez partir tranquillement sur le bateau que voici. Une fois hors de portée, nous vous rendrons votre petit oisillon engrossé, et vous laisserons retrouver votre misérable petite existence. Si vous osez toucher un mot de cette affaire à qui que ce soit, mes hommes se chargeront de finir ce que je les ai empêché de faire aujourd'hui... Est-ce que c'est clair, monsieur Wintercome? Faites le bon choix...


A peine eût-il achevé son petit discours qu'un yacht à vapeur fit jaillir un panache de fumée blanche accompagné d'un sifflement strident tout près d'eux. Il entendit un sifflet, signifiant à l'équipage de se mettre à son poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 13:55

Nyme n’en avait rien à faire de ce que cet homme pensait de l’enquête que Nathanael et lui avait mené. Il se fichait complètement de ce qu’il racontait et voulait simplement retrouver sa femme. C’était pour l’instant son seul objectif. Une fois qu’il pourrait l’avoir dans ses bras il songerait à la suite car il se voyait très mal laisser partir tout simplement de tels meurtriers parce que c’était exactement ce qu’ils étaient. Il l’écouta lui donner les conditions de l’accord et le trouva complètement idiot de lui dire où ils allaient se cacher. Après tout, un accident était vite arrivé. Mais pourquoi diable ne cessait-il de penser de cette façon ! C’était sûrement la nervosité qui le rendait ainsi. Comment aurait-il pu se sentir autrement en sachant sa femme et leur enfant en danger avec de tels individus qui les maintenaient prisonniers.

- Très bien, je ne vous empêcherais pas de partir et je n’en parlerais pas à qui que se soit.

Il avait bien dit en parler…Au moins, maintenant il savait à quoi s’attendre vu cet enlèvement. En faite, Gallagher venait de sérieusement l’aider et il ne semblait pas du tout s’en rendre compte. Nyme resta planté sur le quai. Ce n’était pas le moment de tout gâcher, il fallait attendre de retrouver Théodora d’abord. Ensuite, il faudrait qu’il contacte son beau-frère pour le mettre en garde, il lui enverrait un télégramme le plus tôt possible. Ensuite, ils pourraient planifier ce qu’ils feraient car il était tout à fait hors de question que Nyme les laisse s’en tirer ainsi, ça faisait maintenant deux fois que par leur faute il aurait pu perdre son épouse et ça il n’était pas prêt de le leur pardonner. La première fois à cause de cette maladie qui avait faillit leur coûter la vie à tout les deux et la seconde fois à cause de cet enlèvement. C’était une affaire entièrement personnelle, plus qu’une question d’honneur ou de justice. Ça ne pouvait pas, non, ça ne devait pas se clore ainsi. Sarcastiquement, alors qu’il les voyait partir, il leur lança.

- Je vous souhaite un excellent voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 14:10

Le patriarche des Gallagher s'inclina à la salutation courtoise de Nyme, puis fit un léger signe de la main à quelqu'un qui, semble-il, était situé en hauteur. Pendant ce temps, la petite troupe fit demi-tour et se dirigea vers l'embarcation prête à partir.

Le fils Gallagher lança par dessus son épaule, sans même se retourner.

On ne vous avait pas menti, elle va bien, voyez vous-même!

Ils disparurent dans la brume alors que Nyme put entendre un cri étouffé qu'il ne put que reconnaître. En levant les yeux il put distinguer la mince silhouette de sa femme, vêtue d'une simple chemise de nuit, les cheveux défaits cascadant sur ses épaules. Ses yeux étaient écarquillés par l'effroi, et des larmes roulaient sur ses joues pâles. Derrière elle un homme lui maintenait une main sur la bouche, pendant que de l'autre il lui plaquait une lame brillante sous la gorge. Tous les deux étaient installés dans une de ces grandes grues servant à hisser les containers, à environ dix mètres du sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 14:27

Il les regarda s’éloigner jusqu’à ce qu’il entende Théodora. Nyme leva alors les yeux et l’aperçue. Là s’en était trop ! Il couru jusqu’à la grue qu’on utilisait pour décharger les grands conteneurs et monta les marches le plus vite qu’il pouvait. La grue était vieille, rouillée par endroit et il voyait le bateau dans lequel les deux hommes étaient montés s’éloigner. Il aurait peut-être dû attendre qu’ils soient suffisamment loin, car il lui avait dit qu’ils lui rendraient Théodora quand ce serait le cas mais il préférait s’approcher d’elle. Il se rendit en haut de la grue mais ne tenta rien. Il regardait l’homme qui retenait sa bien-aimée.

- Ils sont déjà loin, que voulez-vous que je fasse contre eux ? Rendez-moi ma femme.

Nyme avait les yeux rivés sur la lame sous la gorge de Théodora. Si cet imbécile osait….

*Respire…il va la lâcher….vous aller rentrer….tout va bien….*

Déjà qu’il n’appréciait pas les Gallagher, il avait au moins une bonne raison de les détester, autre que leur rang social et ce qu’ils en faisaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 14:32

Le geôlier de Theodora n'avait pas prévu une telle réaction de la part de Nyme, aussi, dans le feu de l'action, se contenta-t-il de pousser sa prisonnière du haut de la grue.
Il la vit retomber en arrière au ralenti, les mains battant désespérément dans le vide, jetant un dernier regard impuissant à Nyme, avant de faire une chute de dix mètres dans l'eau glacée de la Tamise.

La chûte ne dura qu'un instant, et un bref cri transperça le silence avant qu'un bruit sourd ne vienne l'interrompre. Un bruit sourd, un "plouf", puis plus rien. A travers le brouillard, Nyme ne pouvait distinguer qu'une silhouette blanche flottant dans les eaux sombres, et que le courant commençait à emmener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 14:51

Son premier réflexe fut de frapper l’homme. Celui-ci était plus costaud que lui mais ça n’avait pas d’importance. Nyme ne s’interrogea pas, il ne pouvait pas redescendre par les escaliers ça aurait été trop long. Sans réfléchir, il écarta l’homme de son chemin et plongea. Il voyait là le seul moyen de sortir Théodora de là. Rapidement il se retrouva dans l’eau. Tout autour de lui n’était qu’obscurité et il tremblait déjà de froid. Il ne survivrait pas longtemps dans une eau si froide. Nyme nagea, heureusement qu’il avait apprit quand il était petit, et réussit à atteindre Théodora. Elle semblait inconsciente, ses cheveux flottaient à la surface et se lèvres bleutés tremblaient encore un peu. Il était frigorifié mais ne le ressenti pas pendant un moment, la détermination était la seule chose qui le faisait encore fonctionner. Il attrapa sa femme conte lui et nagea du mieux qu’il pu jusqu’au bord. Des escaliers de pierres descendaient jusque dans l’eau et il réussi à hisser Théodora dessus avant de lui-même y grimper. Le vent qui soufflait faisait qu’il avait encore plus froid. Nyme la serrait contre lui en tremblant. Il se mit à pleurer en essayant de la réchauffer un peu alors que lui-même avait de nouveau l’impression d’être congelé. Il tenta de se lever pour la transporter dans une maison quelconque en espérant pouvoir y obtenir l’hospitalité mais n’arriva qu’à faire quelques pas avant de glisser et de passer très près de retomber à l’eau. Ne voulant pas abandonner, il essaya encore et encore, gravissant une marche à la fois jusqu’à atteindre la hauteur du quai. Il pouvait voir de la lumière dans quelques maisons de l’autre côté de la rue mais ses jambes tremblaient tellement qu’il n’arrivait pas à tenir debout. Nyme rampa un moment en s’aidant d’une main alors qu’il retenait Théodora contre lui avec son autre bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 15:46

Il réussit néanmoins à sortir sa femme de l'eau, au prix d'énormes efforts contre le courant et le froid, le tout arrosé de vent mordant. La chute violente fit perdre connaissance à la jeune fille, et elle flottait dans l'eau, comme Ophélie dans la pièce de Shakespeare, ses longs cheveux flottant autour d'elle dans l'eau sale et glacée. Elle se laissa faire, comme une jolie poupée démantibulée, ou une marionnette dont on aurait coupé les fils.

Alors qu'il la soulevait péniblement, sa petite tête retombait contre son épaule, et sa fine chemise collait à sa peau, dévoilant son corps fin et son ventre arrondi. Toute couleur semblait avoir quitté son corps, comme si elle avait été sculptée dans de l'ivoire qu'on aurait pas encore peint.

Heureusement, le cocher se tenait non loin, et il était parti à la recherche de son maître lorsque son absence avait commencé à se prolonger. Il courut vers lui, et étouffé un juron en voyant l'état de sa jeune maîtresse. Il la saisit entre ses bras musculeux et se précipita pour la mettre à l'abri du vent dans le carrosse. Puis il revint chercher Nyme, passant son bras sous les épaules de son maître, et le ramena précipitamment. Il extirpa une chaude couverture de la malle fixée à l'arrière, et les enveloppa tous les deux à l'intérieur avant de sauter sur son siège et de fouetter ses chevaux. Malgré la couverture et l'intérieur douillet, Theodora ne semblait pas vouloir revenir à elle, le corps toujours inanimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 16:11

Nyme commençait à sérieusement douter qu’ils s’en sortiraient cette fois. Il n’en pouvait plus. Il finit par se contenter de la serrer contre lui en lui murmurant combien il l’aimait en croyant que ce serait pour la dernière fois. Mais soudainement, il entendit des pas rapide se répercuter sur les pavés puis une voix qui lui était plus que familière. Il sentit ensuite qu’on lui enlevait Théodora et distingua le visage du cocher. Il se retrouva seul un court moment avant que son chauffeur ne revienne l’aider.

- Non mais vous parlez d’un moment pour se baigner !

Lança-t-il en entrainant Nyme jusqu’au carrosse. Il l’aida à s’installer à l’intérieur puis leur donna une couverture. Les chevaux détalèrent rapidement, pas besoin d’être médecin pour voir que c’est deux là avait froid et qu’il fallait au plus vite les ramener devant un bon feu. En pleine possession de ses moyens, Nyme aurait sans doute rapidement déshabillé Théodora avant d’en faire de même car ces vêtements trempés ne pouvaient qu’aggraver la situation mais son esprit fonctionnait au ralenti et il avait beaucoup de mal à rester conscient. Il avait un peu moins froid certes mais ça ne semblait pas suffire. Il s’assoupit durant le trajet, incapable de tenir malgré les soubresauts du carrosse qui se dirigeait à pleine vitesse vers le manoir.

Lorsqu’ils arrivèrent, le cocher s’empressa de frapper à la lourde porte pour qu’on ouvre avant d’aller chercher Théodora. Il la porta à l’intérieur jusque dans sa chambre où un feu ronflait déjà dans l’âtre car Masson avait été certain que ses maîtres reviendraient pour se coucher. Le majordome alla aider Nyme qui, encore un peu engourdit par le froid et le sommeil le suivit docilement. Masson rajouta du bois dans la cheminée et sorti de lourdes couvertures d’un coffre en chêne au pied du lit. Il dévêtit ensuite son jeune maître et son épouse avant de les recouvrir de ces couvertures. Profitant du fait que Nyme était encore conscient, il lui servit du thé bien chaud pour l’aider un peu plus et demanda à la bonne de préparer une soupe en espérant que Théodora se réveille. Elle était glacée et toute blanche mais respirait encore. Avec quelques serviettes, il tenta de lui sécher les cheveux et fit chauffer des linges imbibés d’eau près du feu qu’il utilisa ensuite pour lui réchauffer le visage, les mains et les pieds. Masson avait déjà vu des enfants mourir après avoir chuté dans l’eau glacé d’un lac et il savait qu’on repêchait souvent des corps frigorifiés à cette période de l’année dans la Tamise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 16:28

Si Nyme avait toujours été en bonne santé, ou en tout cas bien soigné lorsqu'il était malade, il n'en était pas de même pour Theodora, qui avait gardé une santé fragile, surtout des poumons, depuis une pneumonie qu'elle avait contractée alors qu'elle était toute petite, et qui avait failli lui être fatale. L'épidémie avait ravivé ces faiblesses, et même si elle avait été bien soignée, son corps en était ressorti affaibli, surtout que maintenant, avec la vie qu'elle portait en elle, elle était encore plus vulnérable.

Elle respirait,oui, mais chaque bouffée d'air qu'elle arrivait à prendre était une lutte, produisant un son sifflant et douloureux. Pendant tout le trajet et jusqu'à être installée dans leur chambre, elle n'avait eu aucune réaction, mais à présent son corps était agité de violents frissons. Ses joues avaient repris un peu de couleur, mais elle était encore très loin d'être sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 27 Oct - 17:47

Le moindre tremblement de la jeune fille donnait un peu d’espoir à Masson. Il laissa à la bonne le soin de continuer à la réchauffer alors qu’elle venait d’arriver dans la chambre avec un plateau. Le majordome changea simplement de côté du lit pour aider Nyme à manger sans tout renverser et surtout pour demander des explications. Nyme lui raconta brièvement ce qui c’était passé sans pour autant nommé les Gallaghers.

- Nyme, je préfère être honnête avec toi, j’ignore ce qui va arriver à ta femme.

- Comment ça ce qui va lui arriver….

Nyme l’observa un moment, elle lui semblait moins blanche quoiqu’elle tremblait encore…Et il comprit où Masson voulait en venir. Il tenta de se lever mais on l’en empêcha en lui disant qu’il ne pouvait rien faire de toute façon. Nyme jeta tout le monde dehors et prit Théodora contre lui. Il avait toujours trouvé sa peau si douce mais elle était tellement froide qu’il fut très soulager d’entendre le sifflement de sa respiration. C’était deux vies qu’il tenait entre ces bras, deux vies pour lesquelles il ne pouvait rien faire d’autre que prier. Il n’avait pas fait ça depuis longtemps mais il était terrorisé et pleurait en enfouissant son visage dans les cheveux de Théodora. C’était sa faute…si elle mourrait ça serait entièrement de sa faute et jamais il ne pourrait se le pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Ven 28 Oct - 6:07

Alors qu'il tenait sa femme près de lui, il put sentir pour la première fois leur enfant bouger dans le ventre de sa mère. Tout espoir n'était pas perdu, et ce signe en était la preuve.

Pendant tout le reste de la nuit, Theodora lutta pour ne pas sombrer, ne pas abandonner celui qu'elle aimait plus que tout. Elle semblait si perdue dans cet immense lit, sa peau ayant à peine plus de couleur que les draps immaculés dans lesquels elle reposait.

Seulement, aux premières heures du jour, une violente fièvre commença à gagner son corps affaibli, encore plus violente que celle qui l'avait gagnée après qu'elle ait soigné Nyme, et qui avait failli lui être fatale. Des gouttes de sueur perlaient sur son front et son cou, alors que sa respiration semblait tout aussi difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Ven 28 Oct - 10:10

En sentant quelque chose bouger dans le ventre de Théodora, Nyme la serra d’avantage contre lui. Ça le rassura de savoir que le bébé était encore là et bien vivant malgré tout. Il ne fallait pas qu’elle meurt…elle méritait amplement d’avoir une vie heureuse avec une belle famille aimante. C’était injuste. Il ne dormit pas du reste de la nuit, craignant de ne pas être là si jamais elle…Il préférait ne même pas y penser. Au petit matin, il la senti se réchauffer…beaucoup trop. Nyme écarta les mèches de cheveux qui collaient au visage de Théodora qui semblait avoir de plus en plus de mal à respirer. Sachant qu’il n’était pas en état physique et psychologique de pouvoir l’aider en tant que médecin, Nyme appela Masson pour lui demander d’envoyer le cocher chercher un docteur avec lequel il avait fait ses études et en qui il avait confiance.

En attendant, Nyme resta avec elle en essayant de faire baisser la fièvre avec des compresses d’eau fraîche que la bonne avait montée dans la chambre. Toute la maisonnée était déjà épuisée à cause de toute cette succession d’événements mais on ne pouvait se reposer tant que Théodora n’était pas sauve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Sam 29 Oct - 9:55

Elle tint bon, mais commença bientôt à délirer. Son corps se tournait et se retournait sans cesse,et ses lèvres laissaient s'échapper des paroles incohérentes, parlant de morts, appelant des prénoms dont Nyme n'avait jamais entendu parler. Ils durent même l'attacher aux montants du lit pour ne pas qu'elle tombe ou qu'elle se blesse, brisant le silence de l'antique demeure de ses paroles incompréhensibles et obscures, le tout entrecoupé de violentes quintes de toux qui rougissaient son visage avant de s'apaiser pendant quelques minutes, et de sanglots murmurés.

Nathanael, prévenu peu après le retour des époux, était venu prêter main forte à Nyme, et l'obligea à aller se coucher et à reprendre quelques forces pendant qu'il veillait sur elle. Les heures passaient, et son état n'évoluait ni en bien, ni en mal, Nathanael restant auprès d'elle, tenant sa main brûlante en lui racontant leurs souvenirs d'enfance, des anecdotes de leur vie à tous les deux. Parfois, on pouvait même croire qu'elle souriait, mais une seconde après, son visage était à nouveau crispé par la douleur et par le délire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Sam 29 Oct - 15:44

Nyme resta à ses côtés jusqu’à ce que Nathanael arrive et l’oblige à aller se reposer. Il se rendit alors dans une autre chambre pour tenter de dormir un peu mais il entendait Théodora et ne pouvait fermer l’œil. Il se sentait tellement mal de la laisser même s’il savait qu’elle n’était pas seule. Nyme tenta d’aller la voir mais son beau-frère l’en empêcha en le renvoyant se coucher. Incapable de dormir, il se promena dans le manoir en compagnie de Masson qui gardait un œil sur lui. Ils marchèrent en silence jusqu’à ce que le majordome tente d’engager la conversation en voyant bien que Nyme réfléchissait trop à ce qui pouvait se passer et qu’il s’assombrissait. Masson l’avait enfin vu heureux avec Théodora mais n’avait pas oublié pour autant comment il était avant de la rencontrer et c’était cette expression qu’il voyait revenir sur son visage. Mais Nyme ne lui répondait pas. Il s’arrêta un instant pour regarder un portrait. C’était un classique portrait de famille. Son père était debout à l’arrière plan, sa mère assise à ses côtés qui tenait un enfant sur ses genoux. Étrangement, tout le monde semblait heureux…mais c’était une peinture, l’artiste c’était sans doute donné quelques libertés. Voyant le regard que Nyme jetait à la peinture Masson se mit à lui en parler.

- Ils n’ont jamais été aussi heureux je crois bien.

- Bof, le peintre à bien fait son travail.

- Oh non, ta mère était heureuse d’avoir enfin un enfant.

- D’accord pour elle…mais le sourire lui va très mal à lui….

- Cesse de le traiter ainsi, il était content car il croyait enfin qu’elle l’aimerait.

- Qu’est-ce que tu en sais ?

- J’étais là moi Nyme, et je m’en souviens contrairement à toi.

Comprenant qu’il avait tort, Nyme se tut et continua à marcher. Il se rendit dans le couloir où la voix de Théodora se faisait de plus en plus audible, elle racontait n’importe quoi, appelant tout ces gens qui avaient dû faire parti de son passé…Nyme continua à avancer jusqu’à la porte de la chambre et l’ouvrit doucement avant de se glisser à l’intérieur. Il regarda Nathanael un instant.

- Comment va-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Dim 30 Oct - 5:32

Nathanael était toujours penché sur sa soeur, assis près du lit et lui tenant la main. En entendant Nyme, il tourna la tête, sans avoir le temps de cacher l'expression bouleversée de son visage, et les larmes qui roulaient sur ses joues. Il les essuya du revers de la main avant de se lever pour rejoindre son beau-frère.

J'ai l'impression qu'on la perd Nyme... Elle a l'air tellement loin... Est-ce qu'elle souffre au...

Il ne put terminer sa phrase, sa voix se brisant sous l'émotion, alors qu'il noua son bras autour des épaules de Nyme et qu'il éclata en sanglots.

C'est de ma faute... si je ne nous avait pas entraîné dans cette galère, rien de tout ça ne serait arrivé! Je l'ai protégée toute ma vie, et c'est moi qui suis responsable de son état...

Deux jours et deux nuits elle continua à délirer, peuplant le manoir de murmures étranges et de sanglots étouffés, entrecoupés de plages de calme, lorsqu'elle sombrait dans un sommeil sans rêves. La fièvre la tenant toujours sous son emprise. Elle était plus pâle que la cire, et de lourdes cernes violettes entouraient ses yeux noisette d'habitude si pétillants.
Au matin du troisième jour ses délires semblait s'être calmés, en même temps que son front semblait être moins brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Dim 30 Oct - 11:01

Nyme s’approcha de Nathanael et le giffla.

- Ressaisi toi bon sang ! Arrête de raconter n’importe quoi.

Pas question de se laisser abattre. Il ne renoncerait pas à sa raison de vivre aussi facilement et, bien qu’elle n’était pas inconsciente depuis si longtemps, Nyme semblait déjà plutôt affecté. Les jours s’écoulèrent très lentement. Un médecin vint au chevet de Théodora mais ne pouvait rien faire de plus et reparti. Nyme n’arrivait pas à dormir, il mangeait très peu et passait le plus clair de son temps assis à côté du lit à écouter les délires de sa femme, s’assombrissant à chaque mot. Il avait passé la deuxième nuit assoupi quelques heures sur le sol pour rester à côté d’elle. Au matin, il ne l’entendit pas et se releva pour voir ce qui se passait. Il fut soulager de voir qu’elle vivait toujours. Nyme passa doucement sa main sur son visage pour replacer ses cheveux et constata que la fièvre avait baissée. La bonne entra discrètement avec le déjeuner, pour tout les deux évidement car elle ne pouvait savoir comment Théodora se portait.

Nyme ne pouvait s’empêcher de penser aux hommes qui étaient la source de son malheur et se jura de les retrouver pour leur faire payer peu importe ce qui arriverait. Il avait le cœur en morceau en regardant sa femme qui semblait tellement souffrir tout ça parce qu’il avait voulu que la justice fonctionne…mais il avait appris sa leçon, la bonne justice c’était celle que l’on appliquait soi-même. Inutile d’avoir des preuves autre que sa propre certitude.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Dim 30 Oct - 13:33

Le matin du troisième jour, alors que Nyme était à son chevet et qu'il lui caressait le visage, il vit ses lèvres pâles s'entrouvrir péniblement pour laisser échapper un murmure.

Nyme...

Elle avait à peine la force de parler, et cligna rapidement des paupières. Elle avait l'impression d'avoir vécu un interminable cauchemar, peuplé de fantômes, de situations étranges où la réalité était altérée, inversée, déformée. Elle avait marché des heures et des heures, des jours et des jours, prisonnière d'une boucle sans fin. Mais enfin les mains du cauchemar avaient désséré leur étreinte, et elle se sentit revenir parmi les vivants. Dans un semi-sommeil, elle entendait le tic-tac rassurant de la pendule, le feu qui crépitait dans la cheminée. Puis elle avait senti un contact, quelqu'un qui lui touchait le visage. Elle avait reconnu ses mains.

Elle ne se souvenait de rien après sa chute du haut de la grue. Elle s'était rappelée des hommes qui avaient fait irruption dans le manoir, bousculant Masson et leur bonne Suzanne. Elle avait été traînée hors de la maison,jetée dans un carrosse encore en chemise de nuit, et traînée sur les docks. On ne lui avait rien dit, jusque que c'était en lien avec son mari. Elle avait découvert avec soulagement qu'il était venu à son secours. Puis de sa chute. Mais maintenant elle était à l'abri, chez elle, auprès de son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Dim 30 Oct - 23:09

Nyme sursauta en l’entendant prononcer son nom, elle parlait ! Enfin elle avait dit quelque chose ! Il était tellement heureux. C’était comme si son cœur c’était remis à battre en fracassant la couche de glace qui épaississait de jour en jour depuis qu’il craignait pour sa vie. Nyme s’agenouilla à côté du lit pour déposer un baiser contre sa joue. Il avait commencé à envisager sa vie sans elle et avait bien vu que ça n’en valait pas la peine. Avant il arrivait à vivre car il ignorait ce qu’était le bonheur mais maintenant qu’il avait pu y goûter il ne pourrait s’en passer.

- Je suis désolé…tout est ma faute.

Ce n’était pas le moment de se lancer dans de grandes et longues explications. Non seulement parce qu’il fallait encore qu’elle se repose mais aussi parce qu’il ne comptait pas du tout lui raconter tout en détail parce que ça ne pourrait que lui attirer plus d’ennuie et qu’elle était déjà assez impliquée comme ça. Quoiqu’elle avait peut-être le droit de savoir après ce qu’elle venait de subir. Après tout, le risque que d’autres événements se produisent était quand même élevé et il fallait qu’elle soit prête à toute éventualité elle aussi.

- Mais c’est fini, tu es en sécurité et je m’occupe de toi.

Certainement qu’elle était en sécurité, ça il allait s’en assurer. Plus jamais quelqu’un ne pourrait entrer chez lui ainsi c’était certain. Surtout avec leur enfant, ça ferait une victime possible de plus et Nyme n’avait pas le droit à l’erreur quand à sa protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 31 Oct - 12:36

Elle respirait encore avec difficulté, mais elle n'était plus obligée de lutter pour la moindre bouffée d'air. Elle était de retour à la maison, et son amour était à côté d'elle. Elle le sentit l'embrasser, sentit sa chaleur près d'elle. Elle ne put réprimer un frisson, maintenant que sa température commençait à baisser.

Ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire, et elle commença enfin à se détendre. Ses paupières se refermèrent et elle retomba dans le sommeil, un sommeil profond et réparateur. Elle dormit tout le reste de la journée, toute la nuit, la main posée sur son ventre. Courant de la matinée, elle ouvrit les yeux et chercha Nyme du regard. La fièvre était presque retombée, et elle avait meilleure mine.

Nyme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 31 Oct - 21:18

Nyme passa la journée à ses côtés. Faisant les cents pas ou alternant entre le lit et le fauteuil. Comme ses délires semblaient être terminé, il avait pu la détacher et avait pu passer une partie de la nuit à ses côtés avant de se réveiller à cause du vent qui faisait battre les volets de la fenêtre. Voyant comme elle semblait bien, il préféra éviter de la réveiller et alla s’installer dans le fauteuil après avoir ravivé le feu. Il y passa le reste de la nuit entre rêve et réalité. Il voyait tellement de choses quand il réussissait à dormir. Des souvenirs vagues de son enfance, de son mariage tant de choses qui se mélangeaient les unes aux autres. Le tout finissait par former un ensemble cauchemardesque ou il voyait par exemple son père torturer Théodora alors qu’il ne pouvait rien faire contre. Il resta coincé dans cet univers sans pouvoir se réveiller jusqu’à ce qu’une voix lointaine se mette à l’appeler, le tirant petit à petit du sommeil.

- Mon amour ?

Revenant à la réalité, il se releva afin de retourner vers le lit s’asseoir aux côtés de sa femme pour la serrer dans ses bras.

- Tu as l’air d’aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Mar 1 Nov - 6:07

Elle avait retrouvé son magnifique sourire, un peu fatigué tout de même, et tenta de rendre l'étreinte de Nyme, avec ce que ses forces lui permettaient. Elle sentit son parfum, la douceur de sa chemise froissée, et glissa sa main dans ses cheveux. Elle était revenue... le pire était derrière elle.

Tu sais que c'est la deuxième fois que je te dois la vie? Et...je t'en prie, dis-moi comment va le bébé?

Elle porta la main à son ventre, les yeux pleins d'inquiétude, mais soupira de soulagement lorsque Nyme la rassura. Elle sourit timidement, avant de jeter un oeil à sa chemise de nuit encore humide de transpiration et fit une grimace.

J'aimerai bien pouvoir prendre un bain... je dois empester dans tout le manoir...

Elle essaya de se relever, mais ses forces n'étaient pas encore revenues. Elle tendit alors ses bras blancs vers Nyme.

Je crois qu'encore une fois, je ne vais pas pouvoir me passer de toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Mar 1 Nov - 10:50

Nyme fut contente qu’elle se mette à lui parler avec son magnifique sourire. Il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il l’avait vu. C’était peut-être la deuxième fois qu’il la soignait mais cette fois c’était à cause de lui qu’elle était passée si proche de la mort. Mais Théodora reprit encore son attention quand il vit l’inquiétude sur son visage.

- Il va bien ne t’en fais pas, je l’ai senti bouger.

Dit-il en posant sa main contre la sienne. Elle tenta ensuite de se lever mais était encore trop faible pour le faire. Nyme la prit alors dans ses bras sans trop de mal car malgré le petit être qui grandissait en elle, Théodora était encore très légère. Il la transporta jusque dans le bain.

- Content de savoir que je suis encore utile.

Il affiche un sourire, le premier depuis des jours et l’aida à enlever sa chemise de nuit avant de remplir le bain. Nyme en profita pour demander à Suzanne qui vint chercher la chemise de nuit à laver de prévenir Nathanael que sa sœur était réveillée. Inutile qu’il continue à s’inquiéter lui aussi plus longtemps encore. N’importe qui qui aurait su ce qui se passait aurait crié au scandale car après tout aider pour le bain c’était le rôle des femmes de chambres pas du mari ! Mais disons qu’ils avaient prit l’habitude de ne pas respecter ce genre de choses, ils préféraient être ensemble plutôt qu’avec une ribambelle de domestiques.

- Tu m’as fait tellement peur, j’ai bien cru que j’allais te perdre cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Dénouement   Mar 1 Nov - 16:29

Soulagée au sujet de leur future progéniture, elle se laissa docilement emporter dans la salle de bains, dans les bras forts de son mari, qui la déposa délicatement dans l'imposante baignoire. Elle frissonna légèrement une fois nue, mais bientôt elle fut recouverte d'une eau bien chaude et qui sentait bon la rose. Elle ferma les yeux et soupira de bien-être, l'eau chaude détendait ses muscles mis lourdement à l'épreuve ces derniers jours.

Et j'ai cru que je n'allais plus revenir... Mais compte sur moi pour t'embêter encore longtemps, surtout que bientôt je vais recevoir de l'aide pour te rendre la vie impossible...

Elle sourit en remarquant que seul son petit ventre dépassait de l'eau, et le caressa tendrement. Tout était rentré dans l'ordre à présent, tout ce cauchemar était terminé, définitivement. Son regard s'assombrit légèrement lorsqu'elle vit les marques sur ses poignets et ses chevilles...

Mais il fallait qu'elle sache, qu'elle connaisse le fond de toute l'histoire. Elle n'avait pas été bête, et toutes ces cachotteries de ces dernières semaines l'avaient inquiétée. Le fait que son frère y soit mêlé l'avait persuadée qu'il ne la trompait pas avec une autre femme, mais elle avait bien senti que quelque chose se tramait. Quelque chose qui avait failli leur coûter la vie, à elle et à leur futur enfant.

Nyme... je crois que j'ai le droit de savoir pourquoi ces hommes sont venus chez nous m'emmener, et pourquoi j'ai failli en mourir... qu'est-ce qui s'est passé?

Il y avait de la détresse dans son regard, et de la peur aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dénouement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dénouement
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La City :: Tamise :: Quais-
Sauter vers: