AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malgré tout, la vie continue

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Malgré tout, la vie continue   Lun 14 Nov - 10:27

Les jours avaient passés, le corps de William avait été enterré dans le cimetière comme prévu et les funérailles avaient été pénibles pour tout le monde. Mais tout le monde, du manoir et de la famille du cocher avait assisté à la mise en terre du cercueil. Ils n’étaient que des ombres secouées de sanglots parmi les arbres. Le vent sifflait entre les branches dénudées et semblait se joindre aux lamentations de la mère accrochée à son époux, incapable de regarder le petit cercueil au fond de son trou. Sur la pierre tombale, ignorant le nom de famille de l’enfant, on avait fait inscrire : « Le petit William devenu William Hoover » puis les deux années, celle de sa naissance et celle de sa mort pour que pour toujours ceux qui verraient la pierre réalise quelle injustice c’était qu’un enfant meurt ainsi. Dans la neige, ils avaient déposés quelques fleurs fanées et un petit soldat en bois avec lequel l’enfant jouait souvent. Ses frères et sa sœur étaient là aussi, les deux plus jeunes dépassés par les événements, l’aîné réservé et silencieux qui fixait le sol. Nyme resta un peu plus longtemps avec le père pour remettre la terre dans le troue avant de retourner au manoir. Un silence de mort y régnait…Il alla donc voir Théodora.

- Il faudrait partir d’ici…un moment du moins…

La mort avait une empreinte trop fraîche sur le domaine déjà lugubre, ça devenait malsain dans l’esprit de Nyme. Il avait besoin de s’éloigner un moment après cette mort tragique. C’était bien beau comme idée, mais où est-ce qu’ils iraient ? Il fallait toujours qu’ils quittent pour l’Inde mais il préférait attendre la naissance de l’enfant avant d’entreprendre un tel voyage. C’était risqué mais nécessaire à sa vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 27 Nov - 15:10

Theodora avait aussi énormément de mal à rester insensible face à ce douloureux spectacle. Elle resta aux côtés de Nyme, serrant fortement sa main gantée dans la sienne. Elle se tamponnait le visage de son mouchoir blanc, stricte dans sa nouvelle robe de deuil. Masson lui avait fait faire toute une série de nouvelles robes, adaptées à toutes les occasions qu'une jeune lady comme elle pourrait rencontrer, enceinte ou pas. Elle était enroulée dans un épaisse cape bordée de fourrure, ses longs cheveux relevés dans un chignon bas.

Ses sanglots redoublèrent lorsque le petit cercueil fut descendu dans la fosse, et que des pelletées de terre commencèrent à être jetées sur le petit cercueil. Elle serra ensuite le cocher et sa femme dans ses bras, avant de se raccrocher au bras de Nyme jusqu'à leur retour au manoir.

Elle était en train d'accrocher sa cape, se massant le bas des reins suite à sa longue station debout. L'héritier des Wintercome se dessinait de plus en plus sous sa robe, tranchant avec son corps toujours si gracile, et elle se fatiguait de plus en plus rapidement.
Elle se retourna brusquement lorsqu'elle entendit les paroles de son mari. Après tout ce qu'elle avait découvert, et la brutale discussion qu'ils avaient eue, au cours de laquelle il avait décrété qu'il ne quitterait jamais le manoir, elle avait du mal à croire ce que Nyme venait de dire.

Je... tu en es sûr? Pourquoi avoir changé d'avis?

(hrp : dsl de ne répondre que maintenant, je manquais d'inspiration!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 27 Nov - 19:11

- Il n’est pas question d’abandonner le manoir…juste de partir quelques temps. Simplement prendre…comment dire…des vacances ? Ça devient beaucoup trop lugubre ici, ce n’est pas un endroit sain quand la mort rôde…

Nyme semblait véritablement troublé. Il apporta une chaise à sa femme en voyant bien qu’elle fatiguait à force de se tenir debout et l’aida à s’asseoir pour qu’elle soit plus à l’aise pour discuter.

- Je voudrais leur laisser quelques temps de congés…on pourrait aller en ville comme ça tout sera à proximité. Nous aurons simplement à louer une maison, qu’est-ce que tu en penses ?

Il essayait de trouver une solution qui conviendrait à tout le monde. Heureusement, ça semblait être faisable. Ils ne pouvaient quand même pas partir à l’étranger avec Théodora dans cet état, avec le bébé qui marquait de plus en plus sa présence et qui ne tarderait pas à vouloir rejoindre ses parents. En plus, Nyme serait plus près de son travail et ainsi il la laisserait seule moins souvent car à chaque fois qu’il partait il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle pour toute sorte de raison. Après tout c’était normal qu’il s’en fasse pour sa santé fragile. Heureusement, la grossesse semblait bien se dérouler mais évidemment le plus difficile était à venir et bientôt il savait qu’il ne pourrait s’empêcher de la regarder comme une véritable bombe à retardement. Ce n’était pas pour mal faire, c’était pour son bien quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Lun 28 Nov - 7:18

Elle sourit en le voyant s'affairer auprès d'elle, amoureux comme au premier jour. Elle leva les yeux vers lui, avant de s'asseoir sur le fauteuil qu'il lui apportait.

Mon amour, je suis enceinte, je ne suis pas malade...Enfin, je ne le suis plus, grâce à toi

Elle lui prit la main et réfléchit à ce que Nyme lui proposait. C'est vrai que c'était tentant. Le manoir était beaucoup trop grand pour eux deux ainsi que pour les domestiques. Même une fois leur enfant venu au monde, il y aurait toujours de la place à revendre. Trop de place. Elle aimait se promener dans le parc quand le temps le lui permettait, mais c'est vrai que l'agitation de la ville lui manquait. Installée au centre, elle pourrait retourner au zoo, au musée, se promener le long des rues grouillantes de monde. Ici elle se sentait tellement coupée du monde.

C'est vrai que Londres me manque... nous pourrions sortir plus souvent, aller au théâtre, au restaurant... Comme quand je t'ai rencontré. Tu te souviens de cette après-midi au zoo?

Son visage s'illumina d'un nouveau sourire en repensant à ce moment. Ils avaient mangé une pomme d'amour, et ils s'étaient embrassés pour la première fois sous une gloriette pleine de fleurs. Elle était beaucoup plus sereine que Nyme, sans doute parce qu'elle avait frôlé la mort de près, et retrouvait doucement des forces. Le rose était revenu à ses joues, son teint était à nouveau lumineux. Elle allait bien, et sentait que son enfant aussi. L'amour de sa vie était aux petits soins pour elle, elle n'avait donc aucune raison de s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Lun 28 Nov - 10:54

Il savait bien qu’elle se remettait de jour en jour mais ne pouvait s’empêcher de s’en faire. Nyme avait tellement prit l’habitude de toute la joie qu’une vie avec elle et il ne pouvait s’imaginer sa vie sans Théodora.

- Comment est-ce que je pourrais oublier cette journée ?

Dit-il avec un sourire. Il se souvenait de leur rencontre, de combien elle ne l’aimait pas au début jusqu’à ce qu’ils apprennent à se connaître. Alors il n’avait pu que succomber au charme de celle qui était maintenant sa femme, à sa douceur, sa délicatesse, sa gentillesse. Tellement de choses qui faisaient battre son cœur battant toujours un peu plus vite quand il se trouvait avec elle.

- Très bien, je chercherais une maison en allant travailler et nous remplirons nos malles. Je donnerais congé à Masson aussi, il le mérite bien.

Nyme commençait à planifier, à se dire ce qu’il devrait rechercher dans la maison qu’ils loueraient à Londres pour que l’enfant ait un endroit convenable où venir au monde. Théodora pourrait aussi s’amuser un peu qu’en restant enfermée dans le manoir.

- Suzana viendra avec nous par contre pour que tu ne sois pas seule lorsque je travaille et pour que tu puisses aller te promener avec elle.

Et aussi parce que Nyme n’avait jamais vécu sans domestique et qu’il aurait eu beaucoup de mal à le faire même si Théodora savait elle faire un tas de choses par elle-même. Mais Londres, c’était quand même plus dangereux que la campagne et il était hors de question qu’il la laisse rester seule ou se promener dans les rues sans surveillance. Il faisait confiance à Théodora et c’était simplement pour la protéger qu’il voulait que la bonne reste avec elle. Une femme seule est tout de même une cible trop facile, surtout une femme de la condition de Théodora maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Lun 28 Nov - 15:06

Tout ce qu'avait planifié Nyme convenait très bien à Theodora, et c'est vrai qu'elle était plus rassurée de se savoir en ville au cas où quelque chose lui arriverait à elle, ou à leur enfant à naître. Et le fait d'avoir Suzana avec elle ne pouvait que la rassurer. Elle avait trouvé en cette jeune fille une confidente et une compagnie agréable.

Leur enfant... si pour l'instant elle se portait bien, et que son sourire éclairait son visage à chaque fois qu'elle le sentait bouger dans son ventre, le moment de sa venue au monde la terrifiait. Elle avait peur d'avoir mal, et aussi peur que ça ne se passe pas bien, ni pour lui, ni pour elle. Heureusement, Nyme était là pour elle, et il veillerait à ce que tout se déroule sans encombre.

Elle se leva et l'embrassa tendrement.

Je suis sûre que tout va bien se passer... je sais que tu veilles sur moi, enfin, sur nous...

Elle lui prit doucement les mains, et les posa sur son ventre rebondi. Il put sentir leur enfant s'agiter légèrement, comme si il le reconnaissait.

(hrp : Je ne sais pas si je vais mourir Theodora ou pas, j'aime bien ce personnage, mais je ne sais comment la jouer par la suite, quelles perspectives elle a. Ca pourrait donner un rebondissement intéressant pour Nyme, mais ça me fait mal de lui briser le coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mar 29 Nov - 13:00

(hrp : c’est comme tu veux, c’est ton personnage après tout ^^)

Nyme était toujours aussi nerveux fasse à cette situation. Il aurait voulu pouvoir la serrer dans ses bras et lui garantir que tout irait bien, qu’il la protégerait du moindre mal, qu’ils seraient ensemble encore longtemps avec une magnifique famille heureuse…mais il ne pouvait pas. Il avait finit par comprendre qu’il n’y avait jamais rien de certain dans la vie, qu’un coup du sort pouvait tout changer pour le mieux ou non. Théodora posa les mains de son époux contre son ventre et il put sentir le bébé bouger.

- Je te jure que je vais faire tout ce que je peux mon amour.

Ça au moins il pouvait le promettre, c’était le résultat qui était un peu plus douteux. Mais il était tard…ça l’aidait de se changer les idées et penser au fait qu’il faudrait qu’ils aillent dormir l’aida un peu. Il rejoignit donc leur chambre et se dévêtis puis aida Théodora à en faire de même avant de se glisser sous les couvertures en la serrant dans ses bras. Faire face à la mort du petit William l’avait effrayé, même si c’était une part de son travail, il ne pouvait s’empêcher de penser à sa femme et de l’épreuve qui l’attendait alors qu’elle était si fragile…Nyme se sentait idiot de lui avoir dit de garder l’enfant…À cette pensée, inconsciemment il la serra un peu plus fort contre lui et enfoui son visage dans ses cheveux. Il finit par s’endormir ainsi. Le lendemain, il s’éveilla de bonne heure et s’habilla soigneusement pour aller travailler. Il aurait voulu réveiller Théodora pour lui dire au revoir mais savait que son état la fatiguait et ne voulait pas la déranger alors qu’elle se reposait. Il se rendit en ville où il s’occupa de ses patients avec tout le professionnalisme nécessaire avant de fermer son bureau pour partir en quête d’une maison qui leur conviendrait dans un bon quartier sécuritaire. Il revint ensuite au manoir vers dix-huit heure. Nyme se disait que ça serait mieux à Londres, qu’il pourrait rentrer plus tôt car le trajet serait beaucoup moins long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 3:48

Les jours succédèrent aux jours, et les semaines aux semaines. Theodora était ravie du bel appartement que Nyme avait trouvé pour eux, grand, chaleureux, confortable. Elle était parfaitement remise de son accident, et rayonnait. Elle profitait de sa santé retrouvée pour redécouvrir la vile aux côtés de Nyme. Ils allaient au théâtre, et Nyme l'emmena à l'opéra, d'où elle ressortit en larmes tant elle fut bouleversée par le spectacle.

Les nuages qui avait obscurci leur quotidien s'étaient envolés, et elle n'avait pour l'instant qu'à profiter de son mari, et de leur enfant à naître. Elle prit un grand plaisir à préparer la chambre du futur héritier des Wintercome, la peuplant de jouets, de meubles, et de tout le nécessaire.

Son ventre était maintenant bien arrondi, et elle sentait que la fin de sa grossesse serait proche. Le printemps avait succédé à l'hiver, et elle accueillit son mari avec le même sourire radieux qu'à l'accoutumée. Ils dînèrent paisiblement, mais alors qu'ils étaient installés tranquillement devant le feu de cheminée du salon, elle se pencha en avant, et porta les mains à son ventre en grimaçant. Cela ne dura qu'un instant, et elle se détendit à nouveau, sauf qu'elle sentit quelque chose mouiller sa robe. Elle jeta un regard terrifié à Nyme, alors qu'une nouvelle contraction la saisit.

Nyme je... je crois que c'est l'heure...aaahh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 11:40

Ils avaient fini par s’installer à Londres. Nyme voyait Théodora s’épanouir de plus en plus alors qu’il la laissait s’occuper de la chambre de leur enfant. Un soir, alors qu’ils venaient de diner et qu’ils s’étaient installés dans le salon pour relaxer et discuter, il remarqua que sa femme semblait avoir mal…mais quand elle lui dit que c’était le moment, que le bébé arrivait. Nyme se leva d’un bon.

- Suzana ! De l’eau chaude et des serviettes vite !

Il n’avait pas l’habitude de crier ainsi des ordres à ses domestiques mais il n’avait pas le temps de tout expliquer. Il aida ensuite Théodora à s’allonger.

- Calme toi mon ange…tout va bien se passer…

Nyme savait que malgré la douleur le bébé n’arriverait pas immédiatement, il s’agenouilla donc près de sa femme en lui serrant la main. La bonne arriva finalement avec un grand bol d’eau chaude et des serviettes et Nyme l’envoya chercher le médecin qu’il avait pu trouver pour Théodora.

- Il va falloir que tu sois forte Théodora, il n’y a que toi qui peu faire le travail et je sais que tu vas arriver, pense au merveilleux bébé que tu pourras tenir dans tes bras.

Le docteur arriva rapidement, la véritable épreuve commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 11:49

Les choses se passèrent rapidement, Theodora fut immédiatement transportée dans leur chambre, et installée confortablement sur le lit. Le temps que Suzana la deshabille, pour la laisser en chemise, le médecin était presque arrivé. Les contractions se rapprochaient de plus en plus. Elle était morte de peur, car elle ne savait absolument pas comment tout ça allait se passer. Heureusement, la présence de Nyme, puis du médecin et de la sage-femme, la rassurèrent. On demanda à Nyme d'attendre à l'extérieur, car il ne convenait pas à un homme d'assister à ce genre d'avènements.

Espacés au début, il put entendre les gémissements, puis les cris de plus en plus rapprochés de Theodora. Entrecoupés de sanglots. Il pouvait aussi distinguer les encouragements du médecin et de la sage-femme. De longues heures passèrent ainsi, il voyait simplement Suzana sortir avec des draps ensanglantés, ou revenir avec de l'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 12:12

Nyme se fit littéralement jeter à la porte de sa propre chambre malgré ses protestations. Par contre, il n’osa pas insister trop longtemps pour ne pas accaparer l’attention dont Théodora avait besoin. Il sortit donc de la pièce, un peu contrarié par ses convenances. Nyme se mit à faire les cent pas devant la porte, le cœur serré en entendant Théodora crier et pleurer. Il aurait voulu que ça se passe vite, qu’elle ne souffre pas mais encore une fois, il était totalement impuissant. À chaque fois qu’il voyait Suzana sortir, il tentait de lui poser des questions mais elle n’avait jamais le temps de répondre. Après quelques heures, il se retrouva assis au sol, la tête appuyée contre le mur à côté de la porte de la chambre. Il avait les larmes aux yeux mais refusait de pleurer. Nyme aurait voulu que quelqu’un lui dise au moins que tout allait bien, que Théodora était en sécurité et que bientôt ils auraient leur bébé. Mais tout le monde était bien trop occupé pour ça. Les cris de sa femme raisonnaient encore dans sa tête si bien que quand une main se posa sur son épaule, sûrement que quelques paroles furent prononcer, mais pourtant il n’entendait rien, que les cris et les sanglots. On le laissa alors entrer, poussant fébrilement la porte, il ignorait ce qui l’attendait mais les cris ne semblaient plus être au rendez-vous…Petit à petit, il se mit à entendre…le silence, le plus pénible des silence alors qu’il entra finalement dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 12:31

Le médecin vint alors vers lui, en lui tapant sur l'épaule.

Félicitations Mr Wintercome! Cette brave enfant a beaucoup souffert, c'est sur que c'était un long travail, et j'ai même eu peur de devoir l'opérer, mais tout s'est bien passé. Elle était épuisée, alors elle s'est endormie. Elle le mérite bien, elle a perdu beaucoup de sang. On est pas passé loin, mais elle s'est bien battue.


A ce moment il put entendre la porte de la chambre grincer légèrement alors que la sage-femme revenait, un lourd paquet de linge entre les bras.

Voici votre héritier, monsieur Wintercome. Un beau petit garçon! Il n'est pas très grand, sa mère n'étant pas très robuste, mais il a l'air en bonne santé. Félicitations!

On lui remit le paquet de linge, qui s'agita un peu alors qu'il attérit dans les bras de son père. Caché dans les couvertures, un tout petit bout de bébé fraîchement lavé et endormi paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 12:50

Nyme sentit son cœur cesser de battre jusqu’à ce que le docteur lui dise clairement que tout c’était bien passé. Il regarda Théodora qui dormait profondément, il était si fier d’elle. Puis son attention se porta ailleurs alors que la porte grinça et que la sage-femme entra avec un paquet dans les mains. C’est ainsi qu’il se trouva avec son fils dans les bras. Il était minuscule, si fragile. Nyme n’était pas habitué avec les bébés et craignait de faire une bêtise mais la sage-femme lui expliqua un peu comment le tenir correctement. William, ça lui allait plutôt bien à ce petit. Il en avait vécu des choses cet enfant avant même sa naissance et pourtant il était là, en santé. Nyme s’assit dans un fauteuil en gardant l’enfant dans ses bras pour le regarder dormir.

- Donc Théodora va se remettre ?

D’après ce qu’on venait de lui dire il aurait facilement pu le déduire mais il n’arrivait pas encore à raisonner correctement. C’était comme si le médecin en lui était parti en vacance tant il était encore sous le coup de l’émotion face à l’événement majeur qui venait de se produire. Ils avaient un bébé, un charmant petit garçon qui grandirait bien et qu’ils aimeraient toute leur vie. Un enfant qui aurait une vie tellement meilleure que celle qu’il avait eu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 13:14

Le médecin lui accorda un sourire rassurant.

Le plus dur est derrière elle. Mais elle est jeune, elle s'en remettra. Il faut qu'elle se repose, et qu'elle reprenne des forces en mangeant du fer, et d'autres aliments énergétiques. Heureusement, elle a la chance d'avoir un médecin comme mari, qui peut veiller sur elle...

Mais son visage s'assombrit.

Aux vues des difficultés que la pauvre petite a endurées pour votre premier enfant, je ne sais pas si en avoir d'autres serait une bonne chose. Mais on dit aussi que c'est le premier qui est le plus difficile. En tout cas, si vous souhaitez avoir d'autres enfants, elle devra faire l'objet d'attentions constantes... Mais pour l'instant, profitez de ce petit lord qui vient d'arriver!

Le médecin salua et sortit. Theodora dormit paisiblement plusieurs heures avant de se réveiller en sursaut.

Le bébé,Nyme je...

Elle le cherchait du regard dans l'obscurité de leur chambre, une profonde angoisse perçait dans sa voix. Elle avait posé sa main sur son ventre et avait senti qu'il n'était plus en elle... mais après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 17:32

Nyme ne pensai pas du tout à avoir d’autres enfants. Il avait eu tellement peur cette fois là que cette idée ne lui était pas venu à l’esprit si bien qu’il ne comprit pas immédiatement pourquoi le docteur lui disait ça. Il finit par se retrouver seul avec Théodora et le bébé et resta assis en le gardant dans ses bras. Il voulait être là quand sa femme se réveillerait pour lui montrer leur fils. Le bébé aussi resta endormi jusqu’à ce que la voix affolée de sa mère résonne dans l’obscurité. L’enfant s’agita un peu dans ses bras et commença à pleurer. Nyme se leva et alla s’asseoir sur le lit aux côtés de son épouse.

- Ne t’en fais pas, tu entends bien, il est là. Tu as été merveilleuse et là je crois qu’il voudrait bien voir sa mère.

Un sourire aux lèvres, il lui remit leur fils avant de se lever pour allumer une lampe afin qu’ils puissent se voir un peu car la lueur des étoiles par la fenêtre ne suffisait pas. Théodora semblait toute blanche, c’est vrai qu’elle avait perdu beaucoup de sang mais au moins le pire avait été évité. Il retourna ensuite s’asseoir à ses côtés.

- Le docteur a dit qu’il était un peu petit mais qu’il semblait en bonne santé et aussi que je vais devoir m’occuper de ma merveilleuse épouse mais ça, pas besoin de me le dire.

Nyme la regarde alors qu’elle tenait le bébé, elle avait réussis et maintenant elle allait être une mère aimante et attentionnée pour cette petite chose bien emmitouflé dans des linges qu’elle serrait contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 17:52

Elle s'apaisa dès qu'elle entendit la voix de Nyme dans l'obscurité, surtout quand il lui dit que tout allait bien. Cette nuit avait été horriblement longue et éprouvante, et elle ne pensait pas survivre à cette épreuve. Elle ne pensait pas que mettre un enfant au monde était si douloureux, et si difficile. Elle ne se souvenait même plus de la fin de son accouchement.

Elle sentit Nyme s'asseoir auprès d'elle, et il lui tendit leur trésor emballé chaudement. Elle jeta un regard ému à Nyme, avant d'écarter doucement les couvertures et de découvrir leur petit garçon. Ses épaules s'agitèrent doucement, alors que des larmes se mirent à rouler le long de ses joues blanches. Il était là, enfin, après tout ce temps, toutes ces épreuves, il avait tenu bon. Et dire que quelques heures auparavant il était encore au chaud dans son ventre. Elle hésita avant de le toucher, il avait l'air si fragile, elle avait peur de le blesser, ou de lui faire mal. Elle lui caressa tendrement la tête, encore chauve comme un oeuf.

Bonjour William... qu'est-ce que tu es beau mon garçon...

Elle jeta un regard plein d'amour à Nyme quand il lui dit qu'il allait s'occuper d'eux deux. Tout s'était bien passé, elle et leur fils était en bonne santé, et elle sentait que Nyme était déjà fou de leur petit garçon. Tout était parfait, tellement parfait...Elle se mit à le bercer doucement, en lui fredonnant une des chansons qu'elle avait chantées à Nyme lorsqu'il était malade et qu'elle s'était occupée de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mer 30 Nov - 18:22

Tout aurait pu arriver, le temps semblait s’être arrêté autour de la petite famille. Nyme espérait seulement que William ait une vie plus heureuse et longue que le petit garçon qu’ils avaient enterré pendant l’hiver. Mais maintenant c’était le printemps, l’air était déjà plus pur et la vie revenait petit à petit.

- Il va falloir le surveiller, dans quelques années il fera tourner les têtes de toutes les femmes qu’il croisera.

Dit-il en riant. Jamais il n’aurait osé espérer avoir une femme aimante et un fils. Mais maintenant il avait réussis. Dire qu’à peine un an plus tôt il ne savait même pas comment il aurait pu être heureux et qu’il voulait épouser à peu près n’importe quelle femme de sa condition. Nyme avait changé, il en était conscient et pour ça il ne pouvait que remercier la merveilleuse petite fleur qui s’épanouissait de jour en jour et avec laquelle il se retrouvait tout les soirs.

- Je vais l’amener dans sa chambre pour qu’il puisse dormir tranquillement.

Nyme voulu prendre William mais celui-ci se mit à hurler et il renonça aussitôt en pensant avoir fait un gaffe. Disons que les bébés…ce n’était pas trop son rayon alors ça ne faisait que le faire paniquer.

- Comment va t'on faire...je n'ai aucune idée de comment s'occuper d'un enfant...peut-être que Suzana le saura....bon je me calme....pourquoi est-ce qu'il pleure comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Ven 2 Déc - 15:32

Elle rit en entendant Nyme lui parler du futur de leur fils... Elle avait toujours eu envie d'avoir des enfants, mais elle ne s'était pas imaginée devenir mère si jeune, et n'avait pas rêvé le type de vie que Nyme lui avait offerte. Elle était gâtée, choyée et voyait l'avenir sans nuages.

Son mari prit leur fils dans ses bras mais ce dernier se mit à hurler. Elle aussi n'avait que peu d'expérience avec les nourrissons. Elle sourit, un peu embarrassée, mais heureusement la sage-femme lui suggéra qu'il avait sans doute faim.

Elle expliqua donc à Theodora comment faire, et celle-ci délaça le haut de sa chemise de nuit pour dénuder sa poitrine grossie par la montée de lait. Elle plaça leur fils contre elle, et ce dernier se mit à boire avec appétit. Elle sourit en lui caressant la tête alors qu'il prenait son premier repas. Elle était la femme la plus heureuse du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Ven 2 Déc - 16:42

Heureusement qu’ils ne se retrouvaient pas complètement seul avec William. La sage-femme tenta de nouveau de le mettre dehors puisque ce n’était pas normal que le mari soit présent alors que sa femme allaitait le bébé car il n’était pas sensé la voir nue. C’était vrai qu’il n’était jamais vraiment censé l’avoir vu dénudée puisque normalement leurs soirées ensemble se déroulaient dans le noir ou à la lueur du foyer quand il faisait un peu froid mais ça ne le gênait nullement car il avait dû prendre soin de Théodora et la soigner. Nyme résista donc et finit par gagner le droit de rester dans la chambre. Ça l’amusait de se disputer ainsi, gentiment, avec la sage-femme parce qu’il trouvait ça étrange qu’elle ait tant de pouvoirs alors qu’il était chez lui.

- Est-ce que je t’ai déjà dit que tu étais la plus merveilleuse de toute mon amour ?

Dit-il en la regardant déjà nettement plus à l’aise que lui avec leur fils. Elle était radieuse malgré sa pâleur son sourire illuminait son visage. Il se leva après un moment.

- Je vais prévenir la famille.

Ça ressemblait un peu à une annonce de la mort de quelqu’un mais c’était tout le contraire. En faite, il voulait simplement rassurer leurs proches en leur disant que tout c’était bien déroulé car Nyme savait qu’il n’était pas le seul à s’inquiéter pour la santé et même la vie de Théodora. Il sorti donc quelques instants pour faire envoyer des télégrammes, c’était beaucoup plus simple comme ça. Quand il revint dans la chambre, William était repu et s’était endormi contre sa mère.

- Je devrais le conduire dans sa chambre pour que tu puisses te reposer Théodora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Ven 2 Déc - 17:17

Theodora sourit en observant le manège de la sage-femme, sage matrone d'expérience, mais aux idées un peu arrêtées. Cet enfant était le sien, et celui de son mari, et il n'y avait rien de honteux à nourrir leur enfant. Et ce n'était pas la première fois qu'il la voyait nue, heureusement même.

Mais c'est grâce à toi que... que nous sommes trois à présent... merci pour ce merveilleux cadeau mon amour, même si il n'était pas prévu!

Son regard s'attrista, et elle fit un geste pour retenir leur fils quand on le lui enleva pour l'amener dans sa chambre. Elle n'avait pas envie de le quitter, de l'abandonner. Il était si petit, si fragile... Mais il était entre de bonnes mains, et elle était épuisée.

Pendant que Nyme sortit pour annoncer la nouvelle, Suzana l'aida à se laver, à enfiler une nouvelle chemise de nuit pendant que les draps étaient changés. Toute trace de cette dure épreuve avait disparu, pour ne garder que l'heureuse présence de leur petit garçon. Elle espérait vraiment que cette nouvelle aventure allait permettre à Nyme de guérir des cicatrices qu'il gardait depuis l'enfance. Même si il n'en avait pas l'expérience, elle sentait qu'il éprouvait un amour infini pour son fils nouveau-né. Le reste viendrait avec le temps. Elle pensa à ses parents... ils auraient été heureux de la voir,maintenant, et de connaître leur petit-fils. Ils lui manquaient tellement...mais elle avait son frère, qui accourerait demain à la première heure pour voir son filleul. Heureusement l'arrivée de Nyme chassa ses sombres pensées, et elle se blottit contre lui lorsqu'il vint s'allonger auprès d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Ven 2 Déc - 20:36

En revenant dans la chambre, Nyme se déshabilla pour se coucher aux côtés de Théodora. Comme à son habitude, il l’a prit dans ses bras. Il ferma les yeux mais ne réussis pas à dormir. Tant de choses lui revenaient à l’esprit. Il attendit qu’elle s’endorme pour se séparer d’elle doucement. Il se rhabilla en vitesse et sorti de la chambre. Il passa devant la chambre du bébé pour s’assurer qu’il allait bien puis alla s’asseoir dans le salon en regardant par la fenêtre. Il se demandait comment ses parents étaient à sa naissance, étaient-ils aussi heureux qu’il l’était devenu en ayant William ? Il n’aimait pas se souvenir d’eux, c’était rarement de bonne choses qui lui venaient à l’esprit dans ces moments là. Nyme aurait voulu être chez lui….pas dans cette maison qu’il trouvait tellement vide et sans âme…le manoir était peut-être un peu lugubre mais ça lui manquait. C’était là qu’il avait passé toute sa vie…Il fallait qu’il se calme et qu’il pense à autre chose, il fallait qu’il pense au bonheur de Théodora, elle était bien à Londres et il ne pouvait pas lui faire ça. Il s’habituerait…pour elle et pour William qui serait sûrement mieux en ville. Nyme sortit de la maison un moment pour se dégourdir les jambes mais ce ne fut que quelques minutes. Il retourna dans la maison, dans la chambre du bébé, il avait beau essayé, il n’arrivait pas à se sortir tout ça de la tête. Il prit son fils dans ses bras et le berça un moment avant de se mettre à pleurer tout d’un coup comme si tout ce qu’il avait supporté sortait d’un coup. Il se sentait ridicule mais au moins personne ne le saurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Sam 3 Déc - 8:55

Elle s'endormit à poings fermés sitôt qu'elle se glissa sous les épaisses couvertures. Il allait lui falloir plusieurs jours pour se remettre de la naissance de William. Heureusement, la sage-femme allait veiller sur lui cette nuit, pour qu'elle ne soit pas réveillée par ses pleurs et puisse reprendre des forces. Elle serait une mère jusqu'au moment où leur, voire leurs enfants seraient en âge de se débrouilleraient, et elle garderait quand même toujours un oeil sur eux.

Cependant elle se réveilla lorsque la porte d'entrée claqua. Elle tourna la tête et vit qu'elle était seule dans leur grand lit. Elle se redressa et attendit. Il était entré ou sorti? Elle entendit bientôt du bruit dans la chambre de leur fils, et s'extirpa du lit en grimaçant. Elle avança en titubant légèrement, les jambes encore faibles, et poussa la porte. Elle s'arrêta en voyant son mari ainsi. Jamais elle ne l'avait vu pleurer. Elle s'approcha doucement et posa sa main sur son épaule.

Mon amour, que se passe-t-il?

Quelle était la cause de ses larmes? Regrettait-il la vie qu'il avait construite avec Theodora? S'était-il rendu compte trop tard que ce n'était pas ce qu'il espérait? Son coeur se serra, d'abord à la vue de son mari dans un tel état, dans une telle détresse, et parce qu'elle craignait une mauvaise nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Sam 3 Déc - 10:50

Nyme n’entendit pas la porte s’ouvrir et sursauta quand elle posa sa mais sur son épaule. En entendant la voix de se femme, il s’empressa de remettre William dans son berceau et de sécher ses larmes. Il ne pouvait pas vraiment nier, elle venait de le voir.

- Ne t’en fais pas….c’est trois fois rien…je suis fatigué c’est tout…

Il n’était pas du genre à se vider le cœur devant quelqu’un. La preuve, tout ce que Théodora avait appris de difficile à entendre sur lui ou pour lui, elle le tenait de Masson. Nyme tenta immédiatement de changer de sujet et saisit immédiatement l’occasion.

- Tu devrais être allongée Théodora, viens je vais t’aider à retourner dans la chambre.

Sans lui laisser le temps de répondre, il la prit dans ses bras et sorti de la pièce. Nyme avait retrouvé sa contenance habituelle, il ne voulait pas parler de la raison de ses larmes, ou plutôt des raisons, et espérait qu’elle était fatiguée, qu’elle se rendormirait vite et que tout serait oublié au matin. Il l’allongea doucement sur le lit et se remit à se déshabiller puisqu’il n’avait plus l’intention de sortir, elle serait sûrement plus vigilante et il ne voulait pas qu’elle se mette à avoir des doutes absurdes sur ce qu’il pouvait bien faire dehors à cette heure. Il se couche ensuite à côté d’elle et remonta les couvertures sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Sam 3 Déc - 14:23

Theodora avait le coeur brisé de le voir ainsi, si malheureux, mais elle l'eut encore plus lorsqu'il la repoussa gentiment. Elle. Celle à qui il devrait tout dire, celle à qui il pourrait se confier, raconter ses angoisses et ses joies. Elle savait qu'il y avait une part de lui qui restait renfermée, et grâce aux révélations de Masson elle avait pu en entrouvrir la porte. Il avait eu une vie tout sauf facile, et c'est avec bonheur qu'elle avait constaté, à son contact, qu'il semblait heureux. Pourtant, tout allait bien, ils s'aimaient comme au premier jour, il la traitait comme une reine, et elle ne pouvait rester loin de lui trop longtemps. Ils venaient d'avoir leur enfant, qui allait bien... et pourtant.

Avant qu'elle n'ait le temps de protester, Nyme la souleva comme une plume, et la ramena dans leur chambre, se glissant à ses côtés. Mais cette fois, elle ne comptait pas laisser ces questions en suspens, elle ne se contenterait pas de cette excuse.

Elle glissa sa main sur sa joue, et plongea ses yeux dans les siens.

Nyme, mon amour... Pourquoi tu ne me dis pas ce qui se passe? Ce qui te chagrine? Je suis ta femme Nyme, je t'aime, et ça me fait mal de voir que tu n'aies pas assez confiance en moi pour me parler... Je... je suis là pour te soutenir et t'épauler, je ne suis pas un poids... Parle-moi je te prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Sam 3 Déc - 22:43

Cette fois là, il n’avait pas réussis à s’en tirer. En plus, elle croyait qu’il ne lui parlait pas parce qu’il ne lui faisait pas confiance alors que ce n’était pas du tout le cas. C’était simplement que la dernière fois qu’elle avait appris quelques choses sur l’enfance de Nyme elle avait voulu s’enfuir du manoir…alors il hésitait.

- Je te fais confiance…c’est juste que je n’aime pas parler de ce genre de choses…le mal attire le mal et je…c’est idiot je sais mais j’ai toujours peur que ça recommence.

Il était bien content de la naissance de William, jamais il n’aurait pu être plus heureux…mais pourtant. Nyme serra sa femme contre lui pour chercher un peu de réconfort.

- C’est juste que je repense à mes parents...je comprend pas pourquoi ils agissaient ainsi…jamais j’arriverais à faire ça à William...Tu sais ce que mon père a fait…Heureusement qu’il s’est débarrassé de moi assez vite parce que je ne sais pas ce qui aurait pu se passer sinon…et là je…si je finissais comme lui…Il était peut-être fou…et si j’avais cette chose en moi aussi…est-ce que tu m’aimerais quand même si j’étais fou ?

Nyme avait l’impression d’être complètement idiot mais c’était cette crainte qui le hantait et il voulait que Théodora le sache même si elle le trouverait ridicule. Il aurait voulu être chez lui, grimper dans le grenier qu’il avait verrouillé depuis la mort de son père pour retrouver son ancienne chambre, là où il se cachait quand il revenait du pensionnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malgré tout, la vie continue
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La City :: Résidences :: Quartiers Riches :: Manoir Wintercome-
Sauter vers: