AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malgré tout, la vie continue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 4 Déc - 7:55

Elle l'écouta parler, posant sur lui un regard doux et compréhensif. Elle l'aimait, il était l'homme de sa vie, celui avec qui elle passerait ses jours, celui avec qui elle avait fondé une famille. Elle pouvait tout entendre, tout accepter, car elle l'aimait plus que tout et ne voulait pas le perdre.

Lorsqu'il se glissa contre elle,elle le serra dans ses bras pour le rassurer, lui montrer, par sa chaleur, sa présence, qu'elle était là et qu'elle le soutiendrai. Les mots qui sortirent de ses lèvres lui brisèrent le coeur. Elle savait qu'il avait été marqué à vie par son enfance terrible, aux soins d'un père tyrranique, mais elle ne se doutait pas qu'une si grande détresse continuait de l'habiter. Le fait même qu'il pense qu'il puisse devenir comme son père en était un exemple.

Nyme mon ange... Jamais tu ne pourras être comme ton père... Tu es la personne la plus douce et la plus sensible que je connaisse, même si tu le caches aux autres sous un masque d'indifférence. Tu m'as rendue la plus heureuse des femmes, et tu m'as même fait le plus beau cadeau qui soit, William. J'ai vu ton regard lorsque je t'ai annoncé que je portais ton enfant, et j'ai vu ce même regard quand tu tenais notre fils dans tes bras... Plein d'amour. Jamais ton père n'aurait eu ce regard là, jamais il ne se serait posé ce genre de questions. Bien sûr que tu n'es pas fou... Tu as vécu des choses terribles, mais je t'assure que tu seras un père merveilleux pour notre fils. Tu es déjà un mari merveilleux. Je t'aime pour ce que tu es, et tu es tout sauf fou. Tu n'es pas ton père, mon amour, tu peux accorder à ton enfant ce que tu n'as pas eu.

Sa gorge se noua alors qu'elle prononça son petit discours. Elle voulait le rassurer, lui prouver qu'il n'avait aucune raison de s'inquiéter. Elle sourit légèrement.

Tu as déjà su me rendre mille fois plus heureuse que ta mère n'a du l'être... et ton fils le sera mille fois plus que tu ne l'as été. Compte sur moi pour y veiller...

Elle se tut quelques instants. Elle sentait que le malaise de Nyme venait aussi du fait qu'il se trouvait loin de chez lui. Il était lié à cette vénérable bâtisse, même si elle avait été le théâtre d'évènements aussi dramatiques qu'horribles, tant pour lui que pour les femmes que son père avait... Elle l'avait vu s'assombrir depuis qu'ils avaient emménagé ici. Alors, même si elle se plaisait beaucoup au centre de Londres, elle sut qu'ils ne pourraient pas rester.

D'ici quelques semaines, quand William sera un peu plus grand, nous retournerons au manoir... Je sens que tu n'aimes pas être ici, que tu as besoin de rentrer chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 4 Déc - 12:12

Il l’écouta, le cœur serré en la gardant dans ses bras. Elle était tellement menue et fragile qu’il oubliait parfois qu’elle était plus forte qu’il n’y paraissait et qu’il pouvait toujours compter sur elle quand il avait des soucis. Avec elle, Nyme pouvait relaxer et profiter du temps qu’ils passaient ensemble. Théodora était la femme de sa vie et il avait eu bien de la chance de tomber sur elle, le destin fait parfois bien les choses. Il ne s’imaginait plus sa vie sans elle. Elle lui avait redonné son sourire, le goût de vivre et lui avait fait découvrir la beauté que le monde pouvait avoir. Et voilà qu’elle venait de lui donner William. Qu’aurait-il pu demander de plus ? Mais non…voilà qu’il s’inquiétait encore et qu’il lui causait du soucis.

- Merci mon amour…Je suis désolé de réagir ainsi mais c’est que je ne veux pas que tu t’en fasses pour moi. Tu es ma reine et je ne veux que ton bonheur. Tu as raison…je m’en fais pour rien. Je vous aime tellement que je ne voudrais pas vous faire du mal.

Elle lui dit ensuite qu’ils rentreraient au manoir quand William serait âgé de quelques semaines. Nyme était content de l’entendre dire mais un détail l’agaçait.

- Ma chérie…il n’y a pas que moi…si tu crois que William et toi seriez mieux ici…

Il ne voulait pas lui imposer de quitter cette maison si elle si sentait bien, il ne voulait pas l’attrister par sa faute. Oui, il serait mieux au manoir mais quand était-il de son fils et de son femme ? Il fallait qu’il pense à eux aussi, il n’était plus tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 4 Déc - 12:33

Elle lui caressa tendrement les cheveux alors qu'il était contre elle. Elle était heureuse qu'il lui parle de ce qui le préoccupait, même si il y aurait toujours une hésitation, une réserve de sa part; C'était dans sa nature, et malgré toute la patience et tout l'amour qu'elle avait employés depuis qu'elle le connaissait, il ne se livrait que difficilement.

Ne t'excuse pas... tout le monde a le droit d'avoir des moments de doute et d'interrogation. La seule chose que je n'accepterai pas, c'est que tu doutes de notre amour l'un envers l'autre...et maintenant, de notre amour pour notre fils...C'est bien compris? Sinon compte sur moi pour te botter le derrière jusqu'à ce que cette idée rentre dans ta petite cervelle, monsieur Wintercome!

En parlant de leur fils, elle posa inconsciemment sa main sur son ventre, et sourit en constatant qu'il était à peine prononcé. Pendant des mois elle l'avait porté, senti bouger et grandir, et ça lui faisait bizarre de ne plus sentir cette vie en elle. Comme si elle était...vide. Mais elle aurait de longues années pour apprendre à connaître son fils, le voir grandir et l'élever pour en faire un homme aussi exceptionnel que son père.

Elle déposa un baiser dans ses cheveux lorsqu'il lui dit que son avis comptait.

Pour l'instant,mon amour, je ne crois pas que ton fils fasse vraiment la différence entre ici et le manoir... Je ne dis pas que je n'apprécie pas de vivre au milieu de Londres, mais je sens que tu n'es pas aussi heureux que quand nous habitions au manoir. Je survivrai à la distance, surtout que j'ai maintenant deux hommes dont je dois m'occuper, et je pense que ça va me prendre du temps... Si c'est là-bas que tu te sens bien, nous y retournerons... A condition toutefois de faire quelques petits changement pour rendre cet endroit plus chaleureux et accueillant... D'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Dim 4 Déc - 22:35

Nyme sourit en l’entendant le réprimander ainsi. Jamais il ne pourrait douter de leur amour, et depuis qu’il avait vu se bébé il savait que William ferait toujours parti de sa vie. Sans doute que ce ne serait pas toujours facile mais pourtant il serait son fils et rien ne pourrait changer l’amour qu’il avait déjà pour ce petit garçon.

- Ne vous en faites pas madame, je vous aimerais jusqu’à la mort.

Théodora était adorable, elle prenait soin de lui avec tant de tendresse. Dans chacun de ses gestes, il pouvait sentir l’amour qu’elle lui portait. Même lorsqu’il lui arrivait de se fâcher c’était toujours pour son bien.

- Tout ce que tu veux, le manoir est aussi à toi alors tu peux le décorer. Moi, je ne suis pas très doué là-dedans mais je suis certain que tu sauras faire des miracles avec tes doigts de fées.

Dit-il en serrant sa main dans la sienne. Nyme savait qu’elle aurait de bonnes idées pour rendre le manoir plus accueillant quoiqu’il savait qu’au fil des années les pas de William dans les couloirs sauraient changer cette atmosphère.

- Tu sais ce que j’ai pensé faire quand tu auras repris tes forces ? Nous irons tous ensemble voir l’orphelinat qui a ouvert ses portes il y a quelques jours. Comme ça tu pourras voir tout les sourires de ces enfants qui ont une chance grâce à toi.

Il se redressa un peu et pencha au-dessus d’elle pour l’embrasser tendrement. Il ne lui avait pas parlé de l’orphelinat récemment car à cause de sa grossesse avancée il voulait éviter de trop l’éloigner de la maison mais maintenant elle avait tout les droits de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Lun 5 Déc - 11:50

Elle retrouva son sourire en sentant Nyme s'apaiser et retrouver le sourire. Il l'avait vraiment inquiétée, si sombre, si triste... elle retrouvait maintenant le Nyme qu'elle était parvenue à rendre heureux et apaisé, la plupart du temps.

Elle sourit en l'entendant accepter sa proposition, lui laissant les mains libres pour aménager le manoir à sa guise. Elle n'irait pas jusqu'à faire tomber des murs, mais quelques petites choses pourraient tout changer. Et en même temps chasser un peu les mauvais souvenirs qui y régnaient.

Puis il lui parla de l'orphelinat, et ses yeux s'écarquillèrent de surprise et de joie à l'annonce de la nouvelle.

Il était prêt et tu ne m'en avais rien dit? Sale cachottier!

Elle profita de ce qu'il se penchait sur elle pour l'embrasser, pour commencer à le chatouiller le long des côtes et sous les bras. Ils commencèrent à se chamailler doucement, elle contenant difficilement ses éclats de rire et ses supplications pour qu'il arrête de la chatouiller,elle. Elle n'avait jamais voulu devenir une lady, et ne comptait pas passer ses journées au manoir à boire du thé, acheter des robes et aller dans des diners mondains. Elle voulait que sa position et sa fortune puissent aider des gens comme elle, mais qui avaient eu moins de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Lun 5 Déc - 17:07

Il éclata de rire quand elle commença à la chatouiller mais se vengea rapidement. Elle se mit à le supplier d’arrêter et il l’emprisonna dans ses bras. Nyme avait l’impression qu’ils étaient redevenus deux gamins se chamaillant mais surtout il adorait l’entendre rire.

- Je ne voulais pas que tu insistes pour y aller alors que William arrivait. En faite, la construction et l’installation ne sont pas entièrement terminé mais les premiers enfants y vivent déjà. Je suis allé y jeter un coup d’œil il y a quelques jours en revenant du travail. Je suis certain que ça te plaira.

Nyme savait que ce projet lui tenait à cœur et que de voir tout ces enfants habillés convenablement et surtout souriant et en santé lui ferait plaisir. Lui en tout cas avait bien aimé leur parler quand il avait prit quelques minutes pour s’y arrêter. Il n’avait peut-être pas l’habitude avec les enfants mais ça lui faisait du bien de se retrouver avec des personnes franches qui ne se souciaient pas de son titre.

- Mais pour le moment tu dois être bien sage et te reposer si tu veux pouvoir y aller.

Et il faudrait qu’il se contrôle un peu car il avait bien hâte de voir un sourire illuminer son visage quand elle verrait le magnifique bâtiment et surtout les gamins qui courraient autour et qui avaient maintenant un toit sécuritaire sur la tête et des repas à tous les jours. Les dépenses étaient énormes, mais il y avait toujours moyen de trouver de l’argent quand on savait s’y prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Theodora Riverblossom
Lady
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mar 6 Déc - 13:41

Elle se blottit contre lui en souriant, et caressa amoureusement le visage de son amour. Peu de personnes auraient accompli un tel rêve, même riches. Peu auraient sacrifié temps et fortune pour de pauvres orphelins, dans le seul but de contenter leur femme. Et lui, elle n'avait eu qu'à demander pour qu'il se démène. Simplement pour qu'elle soit heureuse. Elle avait hâte de venir voir son exploit par elle-même, tous ces visages réjouis, sans soucis, dont le seul souci maintenant était simplement d'être des enfants.

Peu de gens auraient fait ce que tu as fait, Nyme... et encore moins simplement pour faire plaisir à leur femme. Tu vas changer la vie de centaines d'enfants grâce à ce que tu as fait pour moi...Merci mon amour. Merci de me soutenir dans mes folies.


Mais il avait raison,les quelques heures de sommeil après son accouchement n'avait pas suffi à la remettre d'aplomb. Après quelques minutes elle dormait profondément, blottie contre son mari.

Dans les jours qui suivirent, leur petite vie de famille récemment agrandie se mit en place. Theodora passait son temps à s'occuper de William, n'ayant pas reçu l'aval de Nyme pour sortir, faisant connaissance avec ce petit inconnu. Elle apprit petit à petit à devenir une maman, car même si son amour était là, elle avait besoin de l'aide de la nurse pour l'aider et la guider dans les soins à apporter à l'héritier des Wintercome. Elle avait aussi donné des ordres pour que les modifications à apporter au manoir soient exécutées avant leur retour, n'ayant pas à vivre dans un chantier avec un nourrisson. Et bien sûr Nathanael se précipita dès le lendemain pour voir son neveu, et lui raconter sa récente passion pour une jeune héritière, qu'il avait sauvé d'un destin tragique. Ca ne la surprenait pas,venant de son frère, il avait toujours eu été un chevalier servant, au service de la veuve et de l'orphelin. Elle avait surtout envie de voir leur orphelinat, et attendait avec impatience le moment où Nyme l'y emmènerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   Mar 6 Déc - 14:08

Tout ce qu’il voulait c’était la rendre heureuse et peu importe les montants ou les efforts qu’il faudrait pour ça, c’était son plaisir. Certains hommes couvraient leur femme de fleurs et de bijoux mais lui il lui offrait plutôt un orphelinat. Théodora s’endormit dans ses bras.

La vie reprit son cours pendant les prochains jours. Sa femme apprenait petit à petit à s’occuper du bébé. Nyme ne croisa pas Nathanael quand il passe voir son neveu, il était à son cabinet après c’être fait mettre dehors par les femmes qui semblaient prendre le contrôle de sa maison sous prétexte que Théodora avait bien assez d’un homme sur les bras sans avoir besoin de se retrouver avec son mari dans les pattes. Nyme trouvait tout simplement la situation comique et avait commencé à prendre des rendez-vous moins tard afin de rentrer plus tôt chez lui pour passer du temps avec les deux amours de sa vie.

Ce jour-là, il rentra particulièrement tôt. Il ouvrit la porte, posa son sac, son chapeau et poussa le petit cadeau qu’il avait ramené, puis se dirigea vers la nursery où il pensait trouver sa femme. En entrant, il eut un grand sourire en voyant Théodora qui avait retrouvé ses couleurs et sa vitalité avec les jours de repos qu’elle avait eut.


- Vient voir mon ange, j’ai une petite surprise pour vous.

Il la conduit alors jusqu’à la porte d’entrée devant laquelle il avait laissé la surprise en question. C’était un landau vert émeraude comme il était courant d’en voir pour les nounous du tout Londres. Nyme c’était fait regarder un peu étrangement dans la rue avec ça mais il n’avait pas pu résister en le voyant dans la vitrine d’une boutique.

- Comme ça nous pourrons tous nous promener et tu pourras sortir avec William.

Nyme se doutait bien que Théodora ne devait pas particulièrement apprécier de rester enfermer dans cette maison maintenant qu’elle se portait mieux et il espérait pouvoir lui montrer l’orphelinat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malgré tout, la vie continue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malgré tout, la vie continue
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La City :: Résidences :: Quartiers Riches :: Manoir Wintercome-
Sauter vers: