AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour au manoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyme J. Wintercome
Admin/Médecin
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Retour au manoir   Lun 23 Jan - 23:19

Nyme était heureux de pouvoir enfin rentrer au manoir. Ils avaient quitté Londres de bonne heure par cette chaude journée d’été. Les malles de voyages étaient prêtes depuis longtemps et étaient parties avant eux avec Suzana. Nyme s’était levé tôt pour se préparer et alla rejoindre Théodora qui finissait d’habiller William. L’enfant était maintenant âgé de quelques mois et n’aurait aucun mal à supporter le trajet qui n’était pas si long pour retourner dans la demeure qui un jour lui appartiendrait. Descendant les marches, Nyme sortit et alla ouvrir la porte du carrosse à sa femme pour qu’elle puisse y prendre place en tenant le bébé avant de monter lui-même. Le carrosse était toujours aussi élégant mais avait été récemment repeint et nettoyé alors que les armoiries étaient de nouveaux visibles sur la portière. Les soubresauts des pavés londoniens s’estompèrent petit à petit alors que les roues retrouvèrent un chemin de terre. Le paysage changea à mesure, les petites maisons laissant place aux grands espaces avant qu’ils ne se retrouvent devant l’allée du manoir. L’endroit semblait bien différent de celui qu’ils avaient quitté quelques mois auparavant. Les grands arbres étaient couverts d’un épais feuillage luisant sous le soleil et le parterre était couvert de fleurs colorées. Même l’imposant bâtiment semblait moins lugubre avec les vignes qui recouvraient les briques grisâtres. L’imposante porte d’entrée était grand ouverte alors que dehors on pouvait encore apercevoir quelques malles qui n’avaient pas encore été rentrées. Nyme descendit et aux côtés de Théodora remonta la petite allée jusqu’à la porte. Ils furent accueillis par Masson. Le vieux majordome semblait en grande forme surtout qu’il s’occupait principalement de gérer la maisonnée. En effet, suite au départ de ses maîtres, il s’était retrouvé avec quelques aides. Une cuisinière et un serviteur qui avaient été recommandé par de nombreuses familles, et ce sans compter le cocher et sa famille qui avaient grandement contribué à faire pousser les fleurs qui égayaient la demeure.

- Ma foi vous voilà enfin ! Vous me paraissez en grande forme, madame vous êtes lumineuse. Et si ce n’est pas là le jeune héritier dont j’ai tant entendu parlé !

Lança-t-il en se rendant à leur rencontre pour les accompagner jusqu’à la porte.

- Vos effets ne sont pas tout à fait en ordre mais cela ne saurait tarder. Je me suis permis pendant votre absence de diriger les travaux sommaires que vous aviez demandé au manoir et il me ferait plaisir de vous montrer ce qui a été fait une fois que vous aurez prit vos aises.

Nyme écouta attentivement et entra finalement dans la demeure. En effet, tout semblait déjà plus accueillant et chaleureux. Un ménage en profondeur avait apparemment été fait et de luxueux tapis colorés décoraient maintenant l’entrée. Les rideaux avaient été tirés et en passant devant le grand salon on ne pouvait que constater que la lumière naturelle avait trouvé un moyen de se frayer un chemin dans la maison. Nyme monta les escaliers en constatant que même les portraits de famille semblaient beaucoup plus sympathiques. Des vases remplies de fleurs qui embaumaient l’air de leurs parfums alors qu’il remontait le couloir jusqu’à la chambre pour y poser son sac, son chapeau et son manteau.

- Enfin à la maison ! Ça a quelque peu changé mais j’imagine que c’est pour le mieux.

Après tout, il s’était habitué à sa tanière un brin lugubre mais c’était sans doute devenu un meilleur environnement pour élever un enfant même si les murs restaient empreints du passé sordide du manoir. Pour laisser Théodora se défaire de ses vêtements de voyage, il prit le bébé dans ses bras.

- Tu vas voir William, tu vas être bien ici.

Nyme était tellement enthousiaste à l’idée de voir un jour ce petit bonhomme courir dans le jardin et s’amuser comme tous les enfants devraient le faire. Tant pis pour les grandes écoles, il lui trouverait un tuteur pour ne pas devoir l’envoyer en pension ou lui imposer le trajet jusqu’à la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city.forum-canada.com
 
Retour au manoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La City :: Résidences :: Quartiers Riches :: Manoir Wintercome-
Sauter vers: